• Sophie, la naturo

Troubles courants du cycle féminin et naturopathie



Et si on faisait la paix avec notre cycle ? Que la période des menstruations se passe de manière plus sereine.

En connaissant mieux les différentes phases de notre cycle ainsi que les forces de chacune il est possible d’être au top de chacune. Si le sujet t’intéresse, je t’invite à lire mon billet : Cycle menstruel : Reconnaître les forces de chaque phase

Revenons à nos règles, cette semaine que souvent nous apprécions un peu moins. Et s’il était possible de passer cette période avec plus de facilité, de manière plus harmonieuse ?

Voici donc un guide des troubles courants autour des menstruations (première partie).

L’ortie et le framboisier sont mes plantes favorites de santé féminine et elles sont la plupart du temps les premières que je propose et elles sont un bon point de départ.

Le syndrome prémenstruel

Le syndrome prémenstruel est un ensemble de symptômes physiques et mentales survenant environ une semaine avant l’apparition des règles. Bien souvent, les symptômes diminuent avec l’apparitions de ces dernières.

Que ce passe t’il ? Après l’ovulation, le taux d’œstrogène diminue et le taux de progestérone augmente. La progestérone chute ensuite en l’absence de grossesse. Ces variations hormonales sont la cause des différents symptômes.

Certains facteurs peuvent aggraver les SPM tels que la sédentarité, une grande consommation de sucres, d’alcool, de tabac, la fatigue et le stress ainsi que le surpoids.

Comment atténuer le syndrome prémenstruel

- Par l’adoption d’une alimentation saine pauvre en sel, en gras et riche en calcium et magnésium et en fibres. Les légumes verts foncés, les algues, les fèves de soya et les fruits de mer sont de bons exemples d’aliments riches en ces minéraux.

- Une infusion de feuille de framboisier et l’ortie (ou je sais j’adore ces plantes) sont riches en fer, calcium et magnésium. Les fruits, les légumes et les céréales à grains entiers sont riches en vitamines et en fibres.

- En diminuant le stress et davantage après l’ovulation. Un horaire moins chargé aux cours de cette période, la pratique de yoga, de méditation.

- Par la pratique d’exercice physique à intensité modéré tel que la marche, la danse ou la natation

Voici quelques trucs par symptômes

Trouble de l’humeur

- SPM avec irritabilité / colère

C’est une énergie de type Yang. Il serait intéressant de diminuer les aliments à saveur piquante et de soutenir le foie (organe de la colère). Le foie filtre le sang et permet d’évacuer les hormones. Des plantes comme la schisandra s’il y a aussi un peu d’anxiété lors de vos SPM et de la fatigue. Le chardon marie est intéressant si vos SPM sont aussi accompagné de poussée d’acné.

- SPM avec tristesse/ à fleur de peau

Cette fois-ci c’est une énergie de type Yin. Verbaliser ces émotions que ce soit de manière verbale ou par écrit. Si vous avez le bas ventre et les extrémités froides, le gingembre pour redonner du mouvement dans le petit bassin. Toutefois, c’est à éviter si vous avez des saignements abondants.

Maux de tête

Souvent les céphalées hormonales (migraine cataméniale) sont présentes sous forme de « couronne de César » et sont dû aux variations hormonales plus précisément la chute d’œstrogènes. Elles peuvent être très dérangeantes et elles sont souvent présentes deux jours avant les règles et durant les trois premiers jours de vos règles. Pour soulager et « retirer cette couronne » vous pouvez éviter les sucres et le stress.

Crampes

Si tu souffres principalement de des crampes et douleurs lombaires la grande camomille peut être une bonne option. Du côté de l’homéopathie, je te suggère le Cuprum Metalicum.

J’espère que ton cycle sera plus facile. N’hésite pas à m’écrire si tu as des questions ou besoins d’un accompagnement plus personnalisé.

Sophie, la naturo

  • Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram
  • Pinterest
Pour des outils et inspiration au quotidien  via Sophie_lanaturo sur Instagram