• Sophie, la naturo

La respiration : Essentiel souffle de vie

Se reconnecter avec sa respiration.


À elle seule la respiration a le pouvoir d’augmenter votre niveau d’énergie, de vous relaxer, d’augmenter votre concentration, de renforcer votre système immunitaire entre autres. Avoir une bonne respiration, c’est bien, mais ce n’est pas facile de savoir par où commencer.


Je vous propose donc une auto-évaluation et quelques exercices pratique pour plus de calme et retrouver son énergie, un pas à la fois.


Prendre conscience de sa respiration naturelle

En fermant les yeux (si vous le désirez) on prend une première inspiration / expiration consciente. On porte notre attention sur le mouvement de l’air qui entre et sort de notre corps. Notre respiration est-elle fluide ou saccadée ? Est-ce qu’elle bloque par endroit ?

Vous pouvez mettre une main sur votre ventre et l’autre au niveau du thorax, cette fois-ci, on porte notre attention sur le mouvement dans notre corps. Est-ce que notre ventre se gonfle, les côtes se soulèvent, ou si c’est notre gorge qui se serre ?


Ensuite, nous essayons de refaire une respiration en essayant de remplir plus d’espace dans notre poitrine et ventre.


Pour relaxer davantage, nous pourrions prendre quelques respirations en focussant davantage sur la température de l’air qui entre et sort. Est-elle plus froide ou chaude lorsqu’elle pénètre ? Cet exercice n’est pas nécessairement facile au départ, mais il s’agit d’un bon point de départ.


Respiration abdominale ou thoracique ?

La respiration consciente peut autant se faire de manière abdominale que thoracique pour différentes raisons. La respiration abdominale permet davantage de calme le stress et l’anxiété.


La respiration thoracique est celle que nous utilisons souvent de manière automatique et ne permet pas d’utiliser notre pleine capacité pulmonaire puisque c’est seulement le haut du corps qui est sollicité. Toutefois elle est utile pour évacuer nos émotions.


Les bébés et enfants respirent de manière abdominale de manière naturelle, avec le temps nous avons tendance à respirer de manière thoracique par mauvaises habitudes (sauf si vous souffrez d’une maladie respiratoire). Sur le long terme, la respiration thoracique peut causer des douleurs au niveau cervicale (les muscles inspirateurs accessoires (scalène, scom) seront surutilisés afin de surélever les côtes).


Commencer à faire des exercices de respiration

Dans position confortable (assis ou couché), nous fermons les yeux. On prend le temps de sortir de notre tête et de revenir dans notre corps. Tranquillement, nous allons commencer à respirer de plus en plus profondément en inspirant le plus d’air possible et en expirant tout l’air possible. Un truc, à l’expiration lorsque vous pensez avoir tout expirer essayez encore un peu, vous sentirez votre diaphragme redescendre un peu plus.


Ensuite, on essaie d’inspirer par le nez en ne bougeant pas le thorax, c’est seulement l’abdomen qui se gonfle et se dégonfle. On inspire tranquillement en comptant afin de ralentir notre inspiration, on retient quelques secondes puis on expirer complètement. On attend ensuite que la prochaine inspiration reparte d’elle-même.


Cette technique permet de :

- réduire le stress et l’anxiété ;

- de vous endormir plus rapidement ;


Je vous invite à ajouter des moments de respiration consciente plusieurs fois par jour, en plus d’amener une meilleure oxygénation, de réduire le stress et permet de réduire de favoriser la digestion. Et oui, la respiration ventrale a permet de faire un massage des organes internes et facilite la digestion.


Pas besoin d’en faire une routine compliquée, seulement de développer un nouveau réflexe de s’observer et prendre quelques minutes (2-3) pour débuter.


Sophie Roy

Naturopathe


Sources

https://sciencepost.fr/neuroscientifiques-expliquent-de-respirer-profondement/

https://www.science.org/doi/full/10.1126/science.aai7984

https://rmpq.ca/blogue/respiration-abdominale-thoracique-principes-de-base/

https://www.chumontreal.qc.ca/sites/default/files/2018-06/230-1-La-relaxation-pour-mieux-gerer-le-stress.pdf

2 vues0 commentaire