• Sophie, la naturo

Cycle menstruel perturbé : Et si c’était le stress qui était en cause ?


As-tu remarqué des changements dans ton cycle dernièrement ? Tu es habituellement très régulière (comme une horloge) et là, oups pas vraiment. Plus de crampes, de caillots, des SPM plus intenses, des saignements plus important et même absent que d’habitude ?


Le stress peut-il avoir un impact sur le cycle ?

Oui. Le stress combiné aux changements de notre hygiène de vie durant le confinement peut avoir un impact. Il est important de noter que ce n’est pas toutes les femmes qui ont la même sensibilité à ce niveau.


Plus concrètement, notre cycle menstruel est contrôlé par le cerveau via l’axe cortico-hypothalamo-hypophysaire. En période de haut stress la séquences d’hormones orchestrée par l’hypophyse et l’hypothalamus peut être déficiente. En fait, le corps active des mécanismes d’autoprotection et c’est principalement la digestion et le système hormonal qui en souffre le plus. Au niveau physiologique à haute dose le stress envoi au corps un signal de survie et les fonctions de digestions et de reproduction sont mise de côté. Le stress pour modifier l’ovulation et même faire sauter un cycle.


Est-ce que cela peut avoir des impacts permanent ?

Non. Lorsque le stress descendra à des niveaux réguliers le tout devrait rentrer dans l’ordre. La bonne nouvelle est que nous ne sommes pas obligés d’attendre le retour à nos vies régulières pour que ce soit le cas. Je te propose donc des trucs et astuces pour aider à relaxer et réduire les inconforts.

Par contre, si le stress diminue et qu’il n’y a pas de retour à ta « normalité menstruelle », je te suggère d’en parler avec ton médecin.

Activité physique

L’idée est de bouger avec une intensité faible à modéré selon votre forme physique actuelle. Dans cette optique, ce ne serait pas le bon moment de se mettre à la course, si tu es plutôt sédentaire. Le but n’est pas de pousser le corps car cela augmenterait le stress physiologique. Prendre une marche, faire du yoga, danser serait de bonne alternative.

Adopter une alimentation variée et saine

Tout particulièrement la semaine avant les règles en vue de diminuer les rages de sucres, les sauts d’humeurs, la sensibilité de la poitrine, les douleurs.


Une alimentation équilibrée et une consommation en plus grande quantités de :


- fruits et légumes (tout particulièrement les légumes vert) ;

- d’aliments riches en Oméga 3 (poisson, graines de lin, œufs) ;

- De légumineuses ;

- De graines et noix

Idéalement, le mieux serait d’éviter dans cette même période : les produits laitiers, le café et l’alcool.

Prendre des infusions et du temps pour toi

Tout au long du mois j’aime bien combiner du framboisier à celle que je prends durant en vue de me soutien. Le Framboisier est la plus grande alliée des femmes tout au long de leur vie. Pour des idées de plantes selon ton cycle et leurs propriétés, tu peux lire mon blogue sur Les plantes alliées des femmes.

La semaine avant les menstruations, elle une période favorisant l’introspection et la créativité. Il s’agit de la période Yin de notre cycle. L’écriture, le dessin, le chant bref les arts dont propice car nous sommes plus sensibles et inspirées. Si à l’inverse une foule d’activités est planifiés et que nous arrivons carrément épuisée la semaine suivante, il se pourrait que cette période soit plus difficile à traverser physiquement et moralement. Si tu as envie d’en savoir plus sur chacune des phases de cycle menstruel : Renouer avec son cycle menstruel et tirer le meilleur de chaque phase.

Prendre soin de son foie

Et oui, notre foie a pour principale fonction de filtrer notre sang et il joue entre autres, un rôle majeur au niveau de notre santé hormonale. Le foie permet de réguler nos hormones car il est chargé de décomposer et d’éliminer les messages chimiques du corps lorsqu’ils ne sont plus requis.


Voici donc des aliments et plantes qui soutiennent le foie :


- L’artichaut (frais ou en infusion)

- La betterave

- La plupart des légumes racines

- Les algues


Il y a des plantes très intéressantes pour soutenir le foie

- Le Chardon marie : tout particulièrement si vous avez des poussées d’acné prémenstruelle et/ou des SPM assez difficile ;


- Le Schisandra : Si c’est davantage de la fatigue, de l’anxiété avant les menstruations, une baisse de libido qui vous touche.


Au niveau énergétique, la MTC (médecine traditionnelle chinoise) lui accorde l’émotion suivante : la colère. Libérer ses émotions, les nommer et les accepter est un autre moyen de prendre soin de son foie.

J’espère sincèrement que tu y trouveras des pistes de solutions et de réflexions qui te seront utiles.


Avec amour,



Sophie

Naturopathe spécialisée en santé féminine

  • Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram
  • Pinterest
Pour des outils et inspiration au quotidien  via Sophie_lanaturo sur Instagram